Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

EuropeDanemark 

Coutumes et traditions au Danemark

lundi 29 novembre 2010, par VoyagesBaroude

Ensemble des fêtes danoises tout au long de l’année

Le 6 janvier - fête des Rois


La fête des Rois a été supprimée par le gouvernement danois en tant que jour férié officiel en 1770. Pourtant, certaines familles continuent de fêter les Rois, en allumant le 5 janvier, la veille au soir, une bougie spéciale à trois branches qui produit une détonation quand elle finit de se consumer. Cette bougie qui s’éteint d’elle-même symbolise la fin de la période de Noël. A certains endroits du Danemark, les habitants fêtent encore la veille des Rois en se déguisant pour former un défilé et aller de maison en maison.

Le 14 février - la Saint-Valentin


Les Danois, inspirés par la tradition américaine, se sont mis à célébrer la fête de l’amour le jour de la Saint-Valentin au début des années 1990. Cette fête donne surtout aux jeunes et aux amoureux l’occasion de se donner une preuve de leur amour mutuel. Le choix des cadeaux possibles est très vaste : cœurs composés de fleurs, cœurs en chocolat, pâte et gâteaux en forme de cœur, etc.

Février/mars - Carnaval/Mardi gras


Carnaval est une fête mobile parce qu’il doit toujours se fêter avant le jeûne - souvenir du catholicisme au Danemark - autrement dit quarante jours avant Pâques. Le dimanche du Carnaval se situera donc au plus tôt le 1er février et au plus tard le 7 mars.

Carnaval est la fête des enfants. Ils se déguisent, habituellement un dimanche, pour aller de maison en maison et tâcher de remplir leur tirelire. Ils sonnent à la porte et chantent le couplet suivant pour qu’on leur donne quelques sous :

« Boller op, boller ned, boller i min mave,
hvis jeg ingen boller får, så laver jeg ballade »

(« Brioches-ci, brioches-là, brioches dans mon ventre,
si vous ne m’en donnez pas, je ferai du tapage »)

Origines de cette tradition


Le chat, selon les croyances populaires, était l’animal familier des sorcières et des démons et avait un pouvoir maléfique. Carnaval tombant à l’époque où l’on commençait la préparation des semences des cultures vivrières, les paysans s’efforçaient de conjurer le mal en le chassant. Jusqu’en 1850 environ, les Danois enfermaient un chat vivant dans un tonneau et ils tapaient dessus pour que le chat se sauve à l’instant où le tonneau se cassait.

Carnaval, une fête d’adultes au départ, puisque le mot danois de « fastelavn » signifie « veille du jeûne », marquait le début du jeûne des chrétiens qui commençait le Mercredi des Cendres. Néanmoins, les festivités commençaient dès le « dimanche gras » par des repas pantagruéliques. Après la Réforme, qui supprima l’obligation du jeûne, les festivités de Carnaval se poursuivirent jusqu’au dimanche suivant, avec des défilés de cavaliers, des joutes et concours divers ainsi que des représentations théâtrales de la bataille entre l’hiver et l’été.

Mars/avril - Pâques


Pâques est la célébration par la Chrétienté, de la mort et de la résurrection de Jésus. Sa place sur le calendrier est déterminée par les phases de la lune puisque le jour de Pâques se fête le premier dimanche après la pleine lune consécutive au solstice de printemps (le 21 mars). Le jour de Pâques se situe donc au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril.

Dans la version de l’église nationale évangélique luthérienne danoise, les différentes fêtes de Pâques ne sont pas célébrées, comme dans les pays catholiques, par une imitation et une dramatisation liturgique des récits des évangiles, mais par le choix des textes des évangiles. Les journées célébrées sont le dimanche des Rameaux, le Jeudi Saint, le Vendredi Saint et les dimanche et lundi de Pâques.

Traditions pascales


Beaucoup de familles et de commerçants fêtent Pâques en confectionnant des décorations vertes et jaunes composées de branches reverdies et de jonquilles. Le symbole principal de Pâques restant l’œuf, on utilise aussi toutes sorte d’œufs décoratifs, œufs de poule ordinaires, vidés et peints, œufs divers en chocolat et en sucre, auxquels viennent s’ajouter de petites poules, des poussins et petit à petit le lièvre de Pâques, que l’on ne trouvait autrefois qu’à proximité de la frontière allemande.

Une tradition spécifiquement danoise reliée à Pâques est celle des « lettres devinettes »(« gækkebreve »). Au cours des semaines qui précédent Pâques, les enfants surtout adressent à leurs amis ou à quelqu’un de leur parenté des lettres artistiquement découpées dans lesquelles ils copient une devinette et à laquelle ils joignent un perce-neige, considéré comme la première fleur du printemps. Ces lettres - anonymes - sont signées par des pointillés dont chacun représente une lettre du prénom de l’expéditeur, ce qui permet au destinataire de le deviner. Le gage est un œuf en chocolat qui sera offert le jour de Pâques.

Le dîner de Pâques se compose de différentes sortes d’œufs et de plats que l’on considère en général comme des mets de printemps : poulet, agneau et légumes printaniers.

Quant au déjeuner pascal, qui réunit aussi bien la famille que les amis, c’est un déjeuner typiquement danois, composé de hareng, de divers autres poissons, de petits plats chauds, de charcuterie et de fromages, et arrosé, la plupart du temps, de bière et de schnaps. Pendant la période de Pâques, les brasseries danoises fabriquent une bière spéciale, plus alcoolisée que la bière ordinaire et dont le goût est donc plus relevé.

1er avril - Poisson d’avril


Au Danemark comme dans d’autres pays, les gens se taquinent mutuellement en répétant des histoires inventées, etc. Cette coutume, qui existait déjà au XVIIe s., a été reprise par les médias. Il faut donc se méfier, le 1er avril, des nouvelles publiées par la presse ou diffusées par la télévision.

Autrefois, cette coutume se pratiquait aussi à d’autres dates, le 1er et le 31 mai par exemple (le chat de mai) et le lundi du Carnaval (le fou du Carnaval).

30 avril - Veille de la Sainte Valborg


Valborg, que l’on fête le 1er mai, est une sainte anglaise, Walburga, qui selon les croyances populaires protégeait les gens contre la magie et la sorcellerie. La veille de la Sainte Valborg, on fêtait de diverses manières l’arrivée de l’été, notamment en allumant un bûcher et en dansant autour d’un mât de mai. Dans certaines régions du Danemark, on allume toujours un bûcher ce soir - là.

Avril/mai - Grand jour de Prière


Le Grand jour de Prière est une fête spécifiquement danoise fixée au 4e vendredi après le dimanche de Pâques, c’est-à-dire au plus tôt le 17 avril et au plus tard le 21 mai. La veille et le jour même de cette fête, il faut acheter des petits pains chauds, et de nombreux Copenhagois, en particulier, vont se promener sur les bastions de Langelinie, de Christianshavn ou de « Kastellet »(la Citadelle), où des chorales d’étudiants se réunissaient autrefois pour chanter.

Mai - Fête des Mères


La fête des Mères danoise est fixée au deuxième dimanche de mai. Depuis 1929, la coutume s’est répandue d’offrir des fleurs ou autre cadeau à sa mère. Cette coutume, dont le but était social à l’origine, provient des États-Unis.

1er mai


Le 1er mai, fête du travail et journée internationale commémorative de la lutte des travailleurs, est un jour chômé dans bon nombre d’entreprises. Dans beaucoup de villes danoises, les gens défilent d’abord puis se rassemblent, en début d’après-midi, pour une sorte de fête populaire entremêlée de discours politiques et de divertissements. Le plus important de tous ces rassemblements est celui du parc de « Fælledparken », à Copenhague. Au fil du temps, le 1er mai est devenu une fête plutôt qu’une journée de lutte ouvrière.

5 mai - Libération du Danemark


L’occupation du Danemark par l’armée allemande, qui avait commencé le 9 avril 1940, a pris fin le 5 mai 1945. À l’annonce de cette libération par la BBC, pendant son émission de 20h30, le 4 mai, beaucoup de Danois mirent spontanément des bougies allumées aux fenêtres. Nombreux sont ceux qui, aujourd’hui, commémorent encore ainsi la libération de leur pays.

Mai/juin - Pentecôte


La Pentecôte est une fête religieuse qui célèbre la venue du Saint-Esprit et la fondation de l’Église. La Pentecôte religieuse, fêtée 50 jours après Pâques, c’est-à-dire au plus tôt le 11 mai et au plus tard le 14 juin, se rattache également au réveil de la nature.

5 juin - Jour de la Constitution


Cette journée commémore l’entrée en vigueur de la première Constitution danoise, qui date de juin 1849. Cette journée, entièrement ou à demi-chômée, est marquée dans tout le pays par des réunions politiques qui s’apparentaient autrefois à des fêtes populaires, comme celles des collines de Himmelbjerget ou de Skamlingsbanken, en Jutland. Le 5 juin est aussi la fête des Pères, tradition née aux États-Unis et instituée au Danemark en 1935.

15 juin - Saint-Valdemar


Selon la légende, le drapeau danois, appelé Dannebrog, est tombé du ciel le 15 juin 1219, à Lyndanise, en Estonie, pendant une croisade menée par le roi danois Valdemar II le Victorieux. Depuis 1913, le 15 juin est une fête nationale marquée par la vente de petits drapeaux danois. Jusqu’en 1948, les écoles étaient fermées ce jour-là et l’on fêtait la Saint Valdemar dans tout le pays.

23 juin - Veillée de la Saint-Jean


L’anniversaire de la naissance de Saint Jean-Baptiste, la veille de la Saint-Jean, compte maintenant parmi les fêtes annuelles les plus populaires que l’on célèbre en famille ou avec des amis en dînant ensemble. S’il fait beau, on se rassemble ensuite autour du feu du quartier pour écouter le discours prononcé par un élu local ou par une célébrité, s’il s’agit d’une véritable cérémonie. Tout le monde chante alors en chœur la chanson « Midsommervise » (Chanson du mitan de l’été) (1885) du poète.

Novembre - La Toussaint


La Toussaint, que l’on fête au Danemark le premier dimanche de novembre, était à l’origine un jour commémoratif des saints disparus, qui tombait le 1er novembre. Cette fête avait survécu à la Réforme, mais les Protestants l’ont jointe au jour des Morts, célébré le 2 novembre. Cette fête a été supprimée en tant que jour férié en 1770, mais l’église la commémore le 1er dimanche de novembre.

10 novembre - Saint-Martin


Ce soir-là, de nombreux Danois commémorent le souvenir de Saint Martin en mangeant un canard ou une oie. Martin, en effet, selon la légende, s’était caché, par modestie, pour éviter d’être nommé évêque et avait été trahi par des oies. Il avait donc décidé qu’à cette date, chaque année, on tuerait les oies pour les manger.

Le mois de Noël


Le mois de décembre tout entier est marqué par les fêtes de Noël. Dans les villes, la plupart des rues sont décorées de guirlandes de sapin illuminées. Suivant une tradition qui remonte à 1914, année où un sapin de Noël fut illuminé pour la première fois sur la place de l’Hôtel de Ville de Copenhague, les sapins dressés sur les places et dans les jardins sont décorés de guirlandes lumineuses.

13 décembre - Sainte-Lucie
On fête la Sainte-Lucie dans beaucoup d’hôpitaux, de maisons de retraite, d’écoles et d’institutions : un petit groupe de jeunes filles, vêtues de longues robes blanches, défile dans les couloirs en chantant la chanson de Santa Lucia. La première du groupe, dite « Mariée de Sainte-Lucie », porte une couronne de bougies allumées. Cette coutume, qui vient de Suède, a été introduite au Danemark par « Foreningen Norden » (l’Association Norden) en 1944, sous l’occupation allemande.

Déjeuners de Noël et autres réunions de décembre
La plupart des Danois fêtent Noël en famille, mais le mois dit de Noël est marqué par différentes réunions dont la plus répandue est le « déjeuner de Noël », que de nombreuses entreprises offrent à leur personnel depuis 1940.

Décorations de Noël
Presque tous les Danois décorent leur maison ou leur appartement pour Noël. Quand ils ont des enfants, ils font obligatoirement appel à beaucoup de lutins en carton, mais les branches de sapin et les bougies sont à la base de la plupart des décorations de Noël.

Les journées de Noël
Noël est fêté le 24 décembre (jour de la Veillée de Noël), le 25 et le 26 décembre (appelés 1er et 2e jours de Noël) et la plupart des magasins sont fermés à ces dates-là.

Le Nouvel An


À l’inverse de Noël, qui se fête généralement en famille, le Nouvel An se fête entre amis. La Saint-Sylvestre commence et finit par deux importantes émissions de télévision et de radio : l’allocution de la Reine, à 18h et les douze coups de minuit à l’horloge de l’Hôtel de Ville de Copenhague, qui marquent l’entrée dans la nouvelle année. L’allocution du Nouvel An du monarque est quasiment devenue un moment de rassemblement national depuis son inauguration en 1942, sous l’occupation allemande, par le roi qui conjurait les Danois de rester unis.

Savoir-vivre et coutumes


Le Danemark est à la fois le pays le plus égalitaire d’Europe et celui qui possède les lois sociales les plus protectrices. La répression, sous n’importe quelle forme, y est rare. La police n’a pas à intervenir très souvent. Les Danois sont très respectueux des lois, et traverser une rue au feu rouge est souvent mal vu (amende à la clé ; légère mansuétude vis-à-vis des touristes). Les vols, même s’ils ont augmenté, restent rares : un vélo sur deux n’est pas attaché et les landaus se garent sans souci sur le trottoir pendant que parents et enfants se réchauffent à l’intérieur... Le soir, les jeunes prennent tous leur vélo car, au-delà de deux bières, impossible de conduire.
Les Danois sont très modestes et refusent souvent de montrer un quelconque signe extérieur de richesse. Cela ne signifie pas que la mode ne joue pas son rôle, mais l’élitisme n’est pas ici une option. Les banlieues sont plutôt uniformes et tristounettes et si les intérieurs danois sont très chaleureux, c’est qu’on y passe beaucoup de temps...
Pour ceux qui cherchent à « rencontrer les Danoises » en boîte, un conseil : ne vous fiez pas à la légende qui court sur les filles scandinaves. Elles ne vous sauteront pas dessus au premier mot que vous leur adresserez . A contrario, ne vous étonnez pas si ce sont elles qui vous abordent.

Liens utiles :


Informations trouvé sur www.denmark.dk et www.routard.com

Boite à outils

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub