Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

EuropeEspagne 

Dans les pas de Christophe Colomb

jeudi 4 février 2010, par Émilie

Retour Cordoba Séville

Emplacement de Cadiz en Espagne


Agrandir le plan

Cadiz, le 22 octobre 2009

Pas mécontente d’être partie de Sevilla la trop grande, la trop touristique, la trop branchée pour moi ! Néanmoins, je reconnais qu’elle ne manque pas d’attraits et vaut le détour ne serait-ce que pour la démystifier !!

Malgré quelques galères ( pour ceux qui ont suivi sur facebook) cette grande dame qu’est Sevilla m’a permise de faire de jolies rencontres…Peut-être histoire de me réconcilier un peu et ne pas me laisser sur une mauvaise impression d’elle ?… De belles rencontres donc, dont une routarde de 70 ans d’origine salvadorienne conteuse d’histoires du bout du monde, trainant en boubou dans l’auberge de jeunesse, (Spéciale dédicace à Gigi !!) ainsi qu’une gang de joyeux lurons allemands accompagnés d’une sévillane qui m’ont invité à leur table pour boire quelques bières dans une ambiance bon enfant.

Puis une brésilienne qui ‘’s’est battue’’ un peu lors de ma derrière nuit en auberge à Séville avec la fameuse madame salvadorienne qui ronflait de tout son coffre, Jesi (la miss brésilienne) essayait de la faire taire en répondant d’abord aux maudits ronflements par des sifflements…Mais en vain… elle a fini par taper sur l’armature métallique du lit ce qui ne faisait que raviver le vrombissement de moteur de Harley made in Salvador dormant juste à côté de sa tête...ce qui n’était pas sans me rappeler cette fameuse scène de "La Grande Vadrouille’’ avec De Funès et Bourvil

Je suis maintenant à Cadiz depuis hier après-midi. Et là c’est un tout autre décor !

Cadiz

Cadiz, sur une carte, a la forme d’une main. Ou plutôt d’un bras tendu vers ‘’le Nouveau monde’’...

JPEG - 25.8 ko
Vue aérienne de Cadiz

Ville qui était donc toute destinée , bordée par l’océan atlantique à être un port de départs et d’arrivées de marchands et d’explorateurs comme Christophe Colomb qui a appareillé ici quelques fois. Je ne peux m’empêcher, assise sur le rebord de la jetée, de regarder l’horizon, admirative de cet élan d’aventure, et de m’imaginer ces caravelles en partance pour ce Nouveau monde tant convoité. Caravelles préalablement remplies de vivres, de tonneaux pour ce très long voyage de plusieurs mois vers une terre inconnue. Les passants, les sabots des chevaux qui résonnent dans les rues pavées de Cadiz, un marché aux odeurs de poissons fraichement pêchés du matin…Quelle effervescence ce devait être… !!

JPEG - 12.7 ko
Pécheur à Cadiz

En parlant d’effervescence et de marché, il y a ici un marché central, ce qui est généralement mon endroit préféré dans les villes. Tous nos sens y sont tellement en éveil. Des odeurs qui vous réveillent l’appétit même si vous venez de manger, des stands colorés de fruits exotiques qui me sont inconnus à la vue comme au goût, de charcuterie , de jambons fumés (Serrano et iberico) , de saucisses et de chorizos suspendus au-dessus d’étals de produits locaux , des poissons , des fruits de mer, de belles gambas orangées et tigrées aussi longues que mon avant-bras, des huîtres aussi grosses que... des pamplemousses ( pourquoi pas !! lol ), et j’y ai même vu pour la première fois un espadon énorme !!! ‘’ Oh… ! La belle prise’’… ;-)

JPEG - 39.1 ko
Marché de Cadiz
JPEG - 31 ko
Marché de Cadiz

Cadiz est à mes yeux, une cousine de Saint Malo, ville fortifiée de flibustiers, de vieilles ruelles pavées, desquelles on entend s’échappant des larges fenêtres de balcons typiquement espagnols des airs iodés de flamenco !

Des maisons aux murs effrités, maisons collées les unes aux autres de couleurs passées donnant un ton pastel à l’ensemble de la ville. Un charme fou. Aucune architecture mauresque ici car elle a été construite après la reconquête du territoire ibérique par les catholiques.

Une ville aux allures de village où petites ruelles commerçantes débouchent sur des places donnant sur l’océan. Une vie de quartier dans la vieille ville, des gens qui se reconnaissent et se saluent quand ils se croisent dans la rue, les anciens qui se racontent leur quotidien d’un balcon à un autre, ou assis sur les bancs des jardins publics tout en donnant à manger aux canards dans de grands bassins à l’ombre des palmiers.

Par ailleurs, ici les chats sont les rois de la plage. Ils se font griller la bedaine au soleil sur les rochers en bord de mer. Ils restent en groupe et se font nourrir je crois par les habitants ou touristes passant par là, grosse vie sale de chat errant !!!

Il y a aussi une multitude de perruches joufflues, multicolores et bavardes qui ont élu domicile dans les conifères immenses du parc Génovès.

Je dors dans une auberge, mais quand je dis auberge, ça a plutôt des allures de grande colocation. Le soir, tout le monde se réunit dans le salon et ça joue du flamenco et des palmas (les paumes). Ambiance internationale, chaleureuse et familiale. J’adore. Je me sens comme à la maison et en connait plus d’un qui aimeraient cet endroit insolite !!!

Ah ! je ne vous ai pas oublié, voilà les fameuses poupées ‘’barbie flamenco’’ horribles dont je vous parlais dans l’article précédent :

Suite, Ronda

Boite à outils

Madrid
Horaire07:29:21 AM

Espagne - Fiche pays

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub