Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

EuropeEspagne 

La dolce vita dans la campagne andalouse !

dimanche 28 février 2010, par Émilie

Retour Cordoba Séville

Ronda, le 25 octobre 2009.


Agrandir le plan

Me voila à Ronda depuis deux jours après avoir quitté Cadiz que j’ai vraiment beaucoup aimé. Je ne sais pas si c’est l’air de la mer où les gens que j’y ai rencontré, mais une chose est sûre, je suis partie le cœur un peu serré de Cadiz.

Cependant, la dernière journée à Cadiz fut des plus agréables. Je devais me rendre à jerez, et comme cela m’arrive souvent, j’ai changé d’avis à la dernière minute.

Je me suis donc rendue à l’endroit où Christophe Colomb a négocié pour la caravelle la Santa Maria et où il y a trouvé son capitaine. Le village en question s’appelle ‘’Puerto de Santa Maria’’, ça a le mérite d’être clair ! Je pensais trouver de traces de cet acte historique , que nenni ! En tout cas ça m’a permis de faire un agréable petit tour de bateau. En effet, je devais traverser la baie de Cadiz pour me rendre à Puerto Santa Maria. Ce qui m’a valu une petite promenade dans les rues de ce village. Finalement, je n’ai pas vraiment perdu mon temps !

Puis retour sur Cadiz. Je me suis rendue à la playa Caletta pour y voir un superbe coucher de soleil

Après, je n’ai pas trop traîné car j’avais rendez-vous avec mes joyeux lurons de toutes les nationalités de l’auberge de la casa Caracol, ce fameux endroits de mochilleros ( les voyageurs ‘’sac à dos’’). Ce soir là, nous étions 15 de plein de nationalités différentes ( Belgique, finlande, Espagne, France, Allemagne, Autriche, suède, Israel, Italie...) et ça parlait dans toutes les langues, autant vous dire que c’était un joyeux bordel linguistique pour switcher de l’anglais à l’espagnol en ce qui me concerne… !!!Mais la cerveza aidant un peu…

Nous nous sommes rendus dans une pena ( à prononcer penia car je n’ai toujours pas trouvé la Tilde sur mon clavier !!) un endroit connu des locaux, peu connu des étrangers apparemment et LE rendez-vous des gaditans ( habitants de Cadiz) le vendredi soir parce que le vendredi ( c’est pas ravioli ! Pour ceux qui tilteront) mais le vendredi c’est flamenco gratuit ! Là se produisait un super groupe, à savoir un guitariste flamenco excellent, deux chanteuses passionnées, un chanteur intense, un joueur de cajòn et des danseuses dans leurs tenues flamboyantes ! Une prestation incroyable !Ca m’a beaucoup impressionné et beaucoup ému. J’étais venue à la base pour une immersion flamenca, je suis gâtée !!

Donc après ce fameux show je suis partie le lendemain matin tôt pour attraper un bus direction Ronda.
Me voilà donc dans la région des villages blancs comme on dit ! Rien que la route pour y accéder ça vaut le détour !

Je regrette que les locations de voiture soient si chères, j’aurais vraiment aimé road triper plus librement dans cette région ! Cela dit, me voilà à Ronda, après 3 heures de route dans les montagnes .

Ronda la toute blanche est perchée sur un promontoire rocheux à 740 mètres au dessus du niveau de la mer dominant toute une vallée colorée de champs d’oliviers et de cette fameuse terre de couleur tantôt ocre, tantôt rouge tout ça au beau milieu de chaînes de jolies petites montagnes découpées.

La très blanche mais la très touristique Ronda, touristique mais ça ne lui a fait perdre en rien son charme ! De vieilles ruelles en pente, des habitations en palier à flan de collines. Tellement vieilles et blanches ces ruelles qu’il m’a semblé plus cohérent et plus adéquat de vous la faire découvrir en noir et blanc !!! Les photos parlent d’elles-mêmes !!!

Ronda

J’ai marché le long d’un sentier qui conduisaient aux anciens moulins arabes. Une bonne rando qui décrasse, je me suis arrêtée au moment où il me fallait grimper sur de simples planches pour traverser une chute d’eau…Aventurière du dimanche que je suis !!!J’ai essayé pourtant mais après avoir posé le pied sur la planche je l’ai vraiment pas senti !!!Donc comme on dit ‘’ si tu le sens pas le fais pas !!’’

J’ai néanmoins vu un autre angle du Puente Nuevo qui enjambe une gorge, ralliant ainsi les deux parties de Ronda.

J’étais toute seule sur le sentier, j’avais l’illusoire impression qu’il n’y avait que moi qui avait foulé ce sentier ! ( On peut toujours rêvé hein !!)

Un petit peu de couleur ne fait pas de mal :

’’ Trop de flamenco ne tue pas le flamenco ‘’. Le soir même, je suis allée donc voir un show dans le théâtre de la ville pour pas cher, un spectacle-opéra flamenco. Disons comme un concert mais avec une histoire autour pour rallier les morceaux ! J’ai vécu un grand moment là-bas, pour la petite anecdote, un moment donné dans le spectacle, ils ont balancé de la fumée à un moment très dramatique de l’histoire , mais comme… trop ! Et mal. Donc tout est allé vers le public directement, tout le monde riait de la situation, toussait, s’égosillait ou ralait dans la salle ! C’est ce qu’on appelle un effet manqué !! Moi en tout cas j’ai beaucoup ri !! J’ai trouvé ça très maladroit mais très mignon !!

Demain pour moi, c’est direction Tarifa !!! Au bord de la méditerranée cette fois-ci !!! Oui je sais...grosse vie sale !!!

Et comme dit la voix off à la fin de chaque épisode des cités d’or...
’’Au revoir...A bientôt’’ !

Emilie

Boite à outils

Madrid
Horaire20:27:05 PM

Espagne - Fiche pays

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub