Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

AfriqueMaroc 

Le tour du Maroc en 80 rêves - 2ème partie

mercredi 22 juin 2005, par Fabrice

Retour partie01

Après une longue discussion et marchandage mes deux acolytes repartirent avec un tapis sous les bras. Me voilà bercé dans ce phénomène étrange mais oh combien plaisant, enfin ça allait le devenir.
On rentrait à l hôtel après d autres achats. On pausait tout cela et décidait d aller prendre soin de notre corps. On demandait conseil pour un hammam et on s y dirigea. Il n’était pas très loin de notre hôtel, encore fallait-il que l’on nous l indique, car il était bien caché dans une de ces ruelles en forme de labyrinthe. Le prix d entré était de 2 dirhams. On nous expliquait les règles, mais on en fit rien. Le hammam comportait trois salles, la 1ere il y faisait bon, la suivante où on y accédait par un petit passage était encore un peu plus chaude et la 3ème où là il faisait encore plus chaud on va dire très chaud. On s’est amusé dans la 1ere à récupérer de l’eau chaude et froide par les éviers qui s’y trouvaient puis on a fait des allés et retours dans chaque pièce. Cela a été une erreur surtout pour moi…...en effet un bon hammam ce commence par la salle la plus chaude et se finit, après nettoyage de la peau et relaxation, par la plus froide. En sortant, quand même au bout de plus d’une heure on était complètement vidé. On rentrait à l hôtel et fit une bonne sieste dès 18h.Le soir on partit manger sur la place et la soirée s acheva au lit.

Je me réveillais le lendemain avec ma tête lourde, mon lit couvert de sueur, entre l insolation du 1er matin et le hammam où j’avais passé du froid au chaud puis du chaud au froid, et bien mon corps n’avait pas résisté et j’avais attrapé un bon rhume. Mes amis passaient eux leur dernière journée. Ils m emmenèrent, dans la médina. Marrakech est constituée de 2 villes comme souvent les grandes villes du maroc. La nouvelle ville qu ils appellent la guellize et la vieille qu ils nomment médina.
A l entrée d une ruelle pour accéder à la médina, je me suis demandé où ils m’emmenaient. C’était très étroit avec que des murs sales. Ils m ont dis d’y entrer et d ouvrir les yeux. Par la suite je me suis dis que tout seul je n aurais pas osé et malheureusement j aurais perdu la chance d’y voir et d’y rencontrer certaines personnes. Donc on se promenait dans ce labyrinthe où les ruelles s’entrecroisaient. On croisait la plupart du temps que des marocains. Beaucoup d enfants nous demandaient un peu d argent. A certains on leurs donnait des bonbons et des stylos car ils adorent cela. Un conseil, apportez des stylos, vous y verrez parfois des yeux pétillant en les offrant aux enfants. On passait notre matinée à arpentés ces rues où régnait une toute autre atmosphère par rapport à la place jemaa el fna. Parfois on nous disait bonjour ou nous invitait à boire un thé mais on se méfiait car cela aurait aboutit à un achat pour un tapis…donc on refusait poliment. Même si cela irrite les offrants. Car on ne doit pas refuser un thé et même le 2ème voir le 3ème fois, c’est impolis. Mais bon …à vous de sentir les arnaques….

On pris la direction du palais de la bahia. Le palais s’étend sur plusieurs hectares. C’était un vizir qui y vivait vers la fin du 19ème.C’est un endroit à visiter pour les amoureux des fruits, des fleurs et des arbres. L entrée est bordée d orangers plus magnifiques les uns que les autres.
En sortant du palais on peut continuer sur la mellah c est le quartier juif, et oui musulman et juif vivent en très bon voisin. De là on passe à coté du palais royal où vient y séjourner le roi actuel Mohamed 6 quand il se trouve à Marrakech. Lieu non visitables.
En rentrant à l’hôtel je m’arrêtais dans un autre hôtel (PLACE CENTRAL) où ils y organisaient des trekking pour le désert. Mes 2 visites organisées se furent avec eux. Je devais partir dans 2 jours avec un guide et quatre autres touristes en 4x4 pour le sud.
Le soir, épuisé mais heureux de notre journée, nous décidons de prendre un taxi et on partit pour la guelizze. L’ambiance est tout autre que dans la médina. L architecture est plus occidentale…les rues sont inondées de touristes, de magasins de marques européennes. Même les filles marocaines font plus européennes à cet endroit de la ville que dans la médina. Un certain décalage se sent. Dans certaines villes comme Casablanca le décalage est encore plus important, on se croirait en Europe…

C’était la dernière soirée de mes amis, on allait boire un verre au bar d un hôtel. Ils y vendaient de l alcool, peu de bars vendent de l alcool. On parlait de mon arrivé, ce que je ressentais d être ici. Ils me dirent leur nostalgie de devoir partir le lendemain.

La soirée se finit sur la terrasse de l hôtel comme tout les soir en contemplant les étoiles et en refaisant le monde ….
On se levait tout les 3 ensembles et prirent notre dernier petit déjeuner en commun. Je savais que mon aventure allait vraiment débuté quand je me serais retrouvé seul, mais j’étais aussi anxieux de me retrouver seul.
Mes amis firent leurs adieux au patron de l hôtel, d ailleurs même si on y trouve des cafards par ci ou par là…c’est une très bonne adresse pour les baroudeurs avec une équipe vraiment sympathique et on prit la direction de la place pour qu ils puissent récupérer un taxi en partance pour l aéroport. Avant de monter ils fixèrent le prix et comme je vous avais dis pour ma 1ere arnaque, ben eux, on payé la moitié de la même course que moi ….
Me voila seul à la place Jemaa el fna, je pris la direction d un cyber café pour donner des nouvelles et les dernières avant bien longtemps. Puis je décidais d aller flâner dans le souk. J’adorais cette ambiance, ses odeurs, le bruit qui si dégage aussi, parler avec les commerçants qui essayent a tout prix de vendre leurs produits. Je fis une grosse halte chez un marchand qui vendait entre autres des armes, des instruments de musique et diverses camelotes. C’était un jeune marocain il voulait me troquer mon treillis et ma chèche camouflage contre un poignard berbère. J avais encore besoin de mon pantalon mais on se donna rendez vous quelques semaines plus tard pour mon retour de mon aventure pour un éventuel troc et bien sur boire ensemble un thé.
Je me promenais dans ce souk en prenant de gauche a droite, selon mes envies. Je découvrais toutes sortes de magasins, je remarquais que l artisanat était très importante. La diversité de la population et de sa culture a forgé cette richesse et l’a concrétisé en produisant des tapis, des costumes traditionnels, des bijoux, de la poterie, de la céramique, bois gravé etc. etc.….enfin vous m avez compris l artisanat est un secteur qui occupe une grande part du marché économique dans ce pays. Le point aussi très positif grâce à cela beaucoup de marocains vivent de cela.

Suite Partie03

Boite à outils

Rabat
Horaire05:30:43 AM

Maroc - Fiche pays

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub