Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

AfriqueMaroc 

Le tour du Maroc en 80 rêves - 3ème partie

mercredi 22 juin 2005, par Fabrice

Retour partie01 partie02

Je passais ma dernière journée a Marrakech à flâner de rue en rue tel un vagabond heureux d’être par mis ces gens très accueillant. Me voilà avec mon sac à dos destination l hôtel où de là avec 4 autres personnes on prenait la direction du sud. J arrive dans le hall d entré et on me dit d attendre devant un 4x4. Je remarque 2 filles asiatiques, un asiatique est une autre personne .Ces personnes allaient devenir mes compagnons de route. Le 1er contact fut assé timide entre nous, on faisait les présentations, il y avait donc 2 japonaises qui s appelaient Marie et Satoko, un japonais au nom de Gho et une australienne Marion qui avait eut la bonne idée d apprendre le français….petite allusion à mon "super" niveau d anglais. On montait dans la voiture avec notre guide Tarik et nous partîmes sur la route qui allait nous conduire jusqu à Ouarzazate. Dans la voiture c’était plutôt calme, personne n’osait parler, heureusement notre guide essayait de décrisper l’atmosphère avec quelques blagues. Je m essayais un peu à l’anglais, et ce fut le début de bonnes rigolades car c’était pas gagné pour ce comprendre. Sur la route je découvrais les paysages qui s’offraient à nous. La plupart du temps c’était très aride, on passait par des petits villages. De temps en temps on demandait à notre guide de s’arrêter pour prendre une photo. On était sur les routes de haut atlas et pour arriver à Ouarzazate on devait franchir les montagnes. A certains endroits on trouvait de la neige, et on apprit que nous pouvions même faire du ski .L’Oasis pour les skieurs en tout genre est le Toubkal, son sommet atteint les 4167m c’est le point culminant du haut atlas.

La route de ces montagnes était très étroite et sinueuse mais notre guide nous donna confiance en nous disant qu il y avait eut des accidents d autocars ou de voiture qui tombaient dans le ravin…..plutôt rassurant, mais cela m empêchait pas de faire une sieste due a une certaine fatigue accumulée à Marrakech.
On arriva à Ouarzazate au bout de quelques heures, on descendit à notre hôtel. Et nous avons été surpris par le vent qui soulève le sable dans les rues. Cela me rappelais certains films de western avec les ruelles venteuses qui faisaient promener des boules de brindilles d arbres. Mais n étions nous pas loin des studios atlas où ont été tourné entre autre Lawrence d’Arabie ? ! Donc avec un peu d imagination comme moi ben cela me faisait penser à certaines scènes de films.
On allait manger dans un petit restaurant et on fit un peu plus connaissance entre nous et je pensais qu’entre nous 5 tout se passerait bien et je pensais que notre trip dans le sud allait bien être sympa ensemble.
Par la suite on se promenait dans les ruelles de Ouarzazate, ce que je peux dire de cette ville c’est que, certes c est une ville qui sert d étape avant de partir pour le désert de Zagora et les départs pour le grand sud, mais elle ne mérite pas vraiment que l’on s’y attarde. C’est une civilisation plus familière avec des cars de touristes et des hôtels abondants.
Le lendemain on prit la route Ouarzazate Zagora. Au dire de notre guide Tarik cette route reste la plus belle du maroc. En tout cas au départ elle était très montagneuse et aride jusqu’à Agdz, petite ville entre Ouarzazate et Zagora, ou d ailleurs on dormit. On passa quelques jours dans la vallée du Draa à nous promener dans les palmeraies, découvrir des kasbah, faire du farniente à l’ombre des arbres. On apprit même à tisser chez un commerçant de tapis. Je vous mets une photo de Satoko qui est japonaise. Elle est délirante je trouve, à vous de juger….

Donc je vous disais on se promenait dans les palmeraies et quel régal, beaucoup de jardins irrigués grâce a la nappe phréatique qui se trouve à ces endroits. Dans les jardins sont cultivés des poivrons, tomates, pastèques, haricots,….des fruits, dattes, mandarines, oranges qui seront vendus dans les souks voisins. Alors que dès que l’on sort des palmeraies ce n est que pierres et sable c’est un véritable contraste. Parfois un homme sur son âne nous questionnait. On serpentait les rues de Kasbah qui sont en générales des citadelles faites de terre plus ou moins laissées en abandon.

On arrivait à Zagora, la ville est d’une couleur rosâtre comme les villes du sud marocain.
On en repartit le lendemain pour faire la route inverse jusqu’à Ouarzazate. De retour à Ouarzazate nous sommes allés visiter le studio atlas devenue au fil du temps l’Hollywood du désert. Lieux aux multiples tournages de films. Comme dit au dessus, lauwrence d Arabie , Ali baba et les quarantes voleurs, gladiateur y ont étés tournés avec ses décors naturels,ses kasbah fortifiées et ses ksour. Cette ville à 3 Km de Ouarzazate est encore un lieu prisé pour les grands d Hollywood et autres.


On arrivait à Zagora, la ville est d’une couleur rosâtre comme les villes du sud marocain.
On en repartit le lendemain pour faire la route inverse jusqu’à Ouarzazate. De retour à Ouarzazate nous sommes allés visiter le studio atlas devenue au fil du temps l’Hollywood du désert. Lieux aux multiples tournages de films. Comme dit au dessus, lauwrence d Arabie , Ali baba et les quarantes voleurs, gladiateur y ont étés tournés avec ses décors naturels,ses kasbah fortifiées et ses ksour.
Cette ville à 3 Km de Ouarzazate est encore un lieu prisé pour les grands d Hollywood et autres.
De Ouarzazate cette fois-ci on prit la route de Er-rachidia, on allait y longer la vallée de Dadés et les gorges du Todra. On passa plusieurs jours sur cette route au mille kasbah.
Pour moi cela était encore plus étonnant que la vallée du draa. Avec toujours ces kasbah adossées aux falaises de couleur ocre.
Une des palmeraies de Dades qui se nomme Skoura est comme une île de verdure. Où sont cultivés tous les légumes et fruits et il paraît que les meilleures dattes du pays sont d ici. L’hiver c’est aussi le refuge de nombreux oiseaux migrateurs.
La route continue vers la vallée des roses mais à notre grand regret ce n’était pas la période de ces fleurs, sinon cela aurait été un tout autre spectacle de l’avis de Tarik.
On passa une nuit à coté de la palmeraie du Boulmane avec ses falaises et surtout les formes de ses rochers.Par la suite la route se réduit, la végétation devient plus rare et on arrive dans la gorge du Dadés et les gorges du Todra qui sont 2 falaises hautes de 30 mètres où au milieu coule une petite rivière. En voici une carte postale, juste au dessus.

On passa une nuit à coté de la palmeraie du Boulmane avec ses falaises et surtout les formes de ses rochers.Par la suite la route se réduit, la végétation devient plus rare et on arrive dans la gorge du Dadés et les gorges du Todra qui sont 2 falaises hautes de 30 mètres où au milieu coule une petite rivière. En voici une carte postale, juste au dessus.

On arrivait au bout de quelques jours à Er-rachidia, c’est une petite ville à la croisée des chemins pour partir à Fès aux dunes de Merzouga ainsi Ouarzazate.
Cette ville avait accueilli les villageois des villages noyés sous les eaux du barrage Hassan. C était aussi le lieu d’une base de légionnaire.
Mais nous 5 avions qu’une hâte c’était de finir cette centaine de Km qui devait nous emmener enfin aux portes du désert de Merzouga.

On dormait à l’extérieur d’Er-rachidia, dans un coin totalement perdu. L hôtel était contre une falaise.
C était un grand hôtel mais il n’avait que le terme de grand, car le reste était un peu rudimentaire. On pouvait prendre la douche que le soir sinon il n y avait pas d’eau chaude et les pièces étaient chauffées aux mêmes heures et je peux vous dire quand cette saison (mars) il ne faisait pas très chaud la nuit…
En tout cas l’accueil avait été génial. C’était des jeunes qui s’occupaient de l’hôtel et essayaient de rendre notre séjour confortable. Les 2 soirées se passaient à manger de bons plats marocains et à chanter et jouer de la musique avec des djembés.
Puis enfin arrivais le matin ou nous partions pour Erfoud et ensuite prendre la route qui devait nous emmener a Merzouga.
Sur la route on prit une photo d’une palmeraie que je trouvais extraordinaire.

Suite partie 04

Boite à outils

Rabat
Horaire00:09:04 AM

Maroc - Fiche pays

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub