Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

AfriqueMaroc 

Le tour du Maroc en 80 rêves

mercredi 22 juin 2005, par Fabrice

il y a 3 ans, le 7 mars 2002 jour de mes 30 ans .Après quelques préparatifs et itinéraire préparé, je partais enfin pour une destination qui ne m’était pas totalement inconnue car je connaissais des personnes venant de ce pays et bien sûr j’en avais entendu beaucoup parlé. Mais pour moi c’était une grande aventure qui commençait. Je partais de Toulouse avec mon sac sur un continent et surtout un pays complètement différent de chez nous en grande partie….

Après environ 1h30 d’avion j’atterrissais à l’aéroport de Mohamed.5 à Marrakech à 23h10. Il me fallait prendre un taxi pour aller jusqu’à la place
Djemaa el fna où j’avais réservé dans un hôtel juste à coté de la place.
Donc après avoir récupéré mon sac je sortais et me dirigeais vers un taxi, c’était une énorme Peugeot enfin ce qu’il en restait…. me faisait dire que s’en était une. En me voyant arriver le conducteur en sortit, je le vis mettre la capuche de sa djellaba et croyez-le, wouhaaa ! En le voyant je me suis dis y a pas de doute je suis au Maroc, ouiiiii j’étais à Marrakech. J’étais super excité à cet instant mais aussi un peu inquiet…..en voyant ce conducteur avec sa djellaba qui faisait 2 mètre et avait une bouille de Jo l’indien (cf. Tom Sawyer) si si…...mais bon, les a priori ont été un peu là mais ils se sont vite dissipés en lui parlant pendant le trajet et par la suite de mon voyage.
Donc je lui dis que j’avais réservé un hôtel dans la médina, que je ne savais pas pour combien de temps j’étais dans son pays…et que je devais retrouver dès le lendemain 2 amis qui, eux, achevaient leur voyage. Il m’a souhaité la bienvenue en me disant comme souvent les marocains disent :" bienvenue mon ami."
Pendant le trajet je découvrais tous les hôtels qui longeaient la route. En les voyant je me disais : " Ca, se sont de sacrés hôtels de luxe ! ", et surtout certainement pas le même prix que la chambre que j’avais louée pour ma 1ère nuit, car pour mon voyage je n’avais pas établi de budget fixe mais je voulais vivre entourer de baroudeur à l’arrache et être vraiment entourer de marocains et non pas de touristes. Ce n’était pas des vacances mais une découverte du pays, je voulais m’y intégrer tout le long de mon séjour !
Puis nous sommes arrivés en face de l’hôtel C.T.M. Il était presque minuit. J’ai ouvert mes yeux en grand et j’ai vu cette immense place avec des gens par centaines et de la fumée partout qui se dégageait de ses petits restaurants ambulants que l’on appelle des gargottes .les propriétaires de ces gargotes s’installent vers 18h et repartent souvent tard dans la nuit.

Je suis descendu du taxi, le conducteur m a dit combien je devais payer et voila ma 1ère arnaque. Il m a fait payer beaucoup plus que le prix, il m’a vu arriver comme un brave touriste, mais je l’étais …...Par la suite j ai su qu il fallait demander que le conducteur allume son compteur ou demander toujours le prix de la course avant de partir.
Donc me voila débarquer et je me demandais ou j étais, il y avait du brouhaha partout, j allais monter les escalier de l hôtel et à ce moment là j ai senti une main ce poser sur mon épaule. Mon cœur c est mit à battre, je me suis demandé ce que l’on me voulait dans ce pays complètement étranger. Je me retourne et a ma grande joie c était mes deux amis qui m’attendaient .J étais vraiment très heureux de les voir à cet instant et surpris car on aurait du se retrouver que le lendemain .Ils ont pris mon sac et m’ont emmenés avec eux dans leur hôtel qui est l’hôtel IMOUZZER. Pour y aller on a pris des petites ruelles, je me demandais où ils m’emmenaient. C était des ruelles très étroites et très sombres. Arrivé à l hôtel, j ai été présenté au personnel. Puis on a monté mon sac. Ma chambre comportait juste un petit lit avec une table est une chaise. Pour le prix de 50 dirhams (5 euros) on ne pouvait en demander plus. Mes amis et surtout moi avions faim, ils décidèrent de m emmener manger sur la place Jemaa el fna, là où se trouvait les gargottes. Ils connaissaient déjà quelques marchands ambulants et décidèrent de manger au numéro 47.Les gargottes sont toutes numérotées.

Ce soir là je mangeais des brochettes de viande. C étais un régal, peut être trop épicés sur le coup mais hum je ne pu m’empêcher d’en commander très souvent par la suite. Le tout accompagné de frites heu oui j avais pas été très original dans ma commande pour ce 1er soir. On avait du choix pourtant, entre des tajines à base soit de légumes, de poissons, de viandes. Les couscous avec les même ingrédients,des viandes grillées ,du poissons ,des fruits enfin toutes cette bonne nourriture que je goûtais par la suite de mon voyage, j en ai encore le goût sur mon palais et cela pour un tout petit prix.
A la fin du repas on nous offrait le thé à la menthe ce qui ce fait très souvent. Moi qui à ce jour n étais pas très thé je le devins .Ce thé était d un goût mes amis….on y reviendra.

Apres le repas on se promenait sur la place où à coté de ces petits restaurants se trouvait un vrai spectacle, se mêlant des charmeurs de serpents, conteurs d histoires, divers comédiens et prestidigitateurs, de jeunes marocaines vous incitent à vous tatouer avec du henné, des chanteurs Gnaous, des vendeurs d eau, enfin il y règne une effervescence que je n avais jamais rencontrer nul part ailleurs.
Il commençait à se faire tard et on décidait de rentrer. David alla se coucher et Seb et moi on décida de se poser sur les banquettes de la terrasse de l hôtel. De cette hauteur on voyait d’autres terrasses d’hôtel et surtout le minaret de la koutoubia. Lieu musulman que l’on peut juste visiter de l’extérieur. Il me raconta un peu leur séjour. Je savais que j allais vraiment prendre du plaisir dans ce pays et en l écoutant j en étais encore plus persuadé.
Au petit matin je me levais tôt. J avais passé une nuit très courte. Je montais sur la terrasse où là, Fatima servait le petit déjeuner. Il n’était pas tout à fait 8h30 et il faisait déjà un soleil à faire pâlir l’andalousie. Je pris un croissant avec un thé à la menthe et un bon petit jus d oranges, ahhhhh les jus d oranges pour 2 petits malheureux dirhams qui font 0.20 cts d’euros, on avait un délicieux jus pressé. Je parlais avec Fatima d une chose qui m avait intriguée vers les 5h du matin, j avais été réveillé par des cris, je pensais à une bagarre dans les ruelles. Et là je me suis sentis ridicule, un vrai touriste quoi snifffff. Elle m’expliqua que c était l appel à la prière que j avais entendu. La 1ere de la journée, un homme du haut du minaret avec un micro appelle à la prière. Mais c était un des ces moments depuis mon arrivé qui m’émerveillais. Encore un choc culturel et je kiffais.
Je restais plus de 2 heures sur cette terrasse à prendre le soleil et surtout à attendre que mes 2 compagnons daignent se lever. Heu je crois que j étais excité d aller visiter la ville, mais je voulais les attendre, un peu peur d y aller tout seul .Ils se levèrent enfin .Je racontais ma nuit et surtout parlais de cet appel à la prière et 1ère bonne rigolade et il me dirent (t inquiètes tu vas être encore plus étonné par diverses choses).
Apres leurs petits déjeuner on prit les ruelles et on atteignit la place. Là se trouve aussi toutes les petites entrées qui nous font pénétrer dans le souk. Il est assez difficile de s y repérer une fois dedans. Ils me dirent : "allé à toi fab d y rentrer en 1er." en faite le conseil de tous est d y rentrer et de si perdre et de profiter de ce que l on y voit. On peut accepter l offre d un guide (vrai ou pas) pour nous faire visiter le souk. Cela peut être bien pour certains touristes, mais c’est toujours pareil il vous emmène chez son cousin qui vend des tapis ….un conseil faite comme moi, rentrez et prenez les allées comme ils vous semblent. Vous en ressortirez avec milles étoiles dans les yeux. Donc voilà, on si baladait pendant un long bout de temps. On c’est fait entendre dire "mes amis ici les meilleurs prix, etc. etc…" on c’est fait inviter à boire le thé. C’était extraordinaire cette ambiance. Il y avait les coins où se vendaient la nourriture, les habits, les bijoux, bibelots, vaisselles, tapis, instruments de musique, tannerie, bois, cuivres enfin tous pleins de marchands qui vous incitent a venir chez eux.
L heure du repas approchait, on commençait à avoir faim. Je me sentais aussi un peu vaseux. J’avais attrapé une petite insolation due au soleil du matin.
On allait manger dans un petit restaurant à côté de la place jémaa el fna (restaurant TOUBKAL) qui est devenu mon lieu préféré pour mes repas du midi. Mon menu se fit d une entrée avec des olives épicés, suivis d un tajine au mouton et d un bon yaourt marocain mais je n ai plus le nom. Tout ça accompagné du pur et bon coca cola et oui, où que l’on vive l’oncle SAM n’est pas loin…Et bien sûr avec un bon whisky berbère offert par la maison. Ah oui je vous ai pas dis, un whisky berbère est simplement un thé a la menthe.
Une chose m avait frappé la 1ere fois dans de restaurant. Il était tout petit, juste 6 tables, la plupart du temps ce n était que des marocains installés, oui très peu de touristes dans ce genre de restaurant, mais ils savent pas ce qu il perde au niveau culinaire. Donc je reviens à cette chose étonnante, en commandant mon plat, le jeune qui aidait son père partis et il revint 5 minutes après avec un morceau de viande. J’ai demandé le pourquoi de la chose et notre ami nous dit que comme il n’avait pas de frigo pour la viande, à chaque fois il allait demander chez le vendeur de viande àcotés.
k. Seb et David devaient repartir pour la France dans 2 jours, ils avaient des achats à faire. Il faisait très chaud eAprès le repas nous sommes repartis au sout pleins d odeurs se mélangeaient, d’ailleurs on s’en serait passé parfois….On s’arrêtait chez un marchand de tapis. Il nous offrait un thé en discutant.

Suite partie02

Boite à outils

Rabat
Horaire22:47:07 PM

Maroc - Fiche pays

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub