Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

AfriqueMaroc 

Marrakech - Le souk

mercredi 12 mai 2010, par Émilie

Retour Cordoba Séville Tarifa Marrakech

Le Maroc c’est aussi le pays du bricolage en tout genre, de la réparation, de faire du ‘’neuf’’ avec du vieux, souvent on voit des gens porter des tas de vieilleries qu’ils venderont, répareront ou qu’ils assembleront avec d’autres trucs trouvés pour en faire quelque chose de temporairement fonctionnel et pas forcément esthétique. Le pays de la démerde !! Si ça fonctionne c’est tout ce qui compte !
Chacun essaie de vendre des services, comme porter les bagages dans leurs remorques dans lesquelles ils font la sieste dans un coin de rue de temps en temps, vendent des pâtisseries faites maison, font du henné, font deux trois acrobaties... Il y a les vendeurs de lunettes de soleil ambulant, les joueurs d’ instruments typiques, certains ne sachant pas en jouer la plupart du temps, mais ça fait folklorique, ça plaît aux touristes... Tout et n’importe quoi pour gagner un peu d’argent.

Imaginez…Dans les souks, vous regardez un marchand dans les yeux, ou vous lui répondez s’il vous dit bonjour et il va vous coller pour vous vendre quelque chose vous invitant à rentrer dans sa boutique, certains vous attrapent carrément par la main et vous invitent à rentrer dans la boutique en disant le fameux ‘’ regarde même si tu achètes pas, rentre juste POUR LE PLAISIR DES YEUX’’.Ils disent tous ça !

Trop de choses à regarder , à sentir, et tout ça en prenant bien garde aux hommes qui passent avec leur chargement à dos de mulets tirant la langue d’avoir trop chaud , leurs cages à poules, et la multitude de gens circulant dans les souks à mobylette sur lesquelles parfois ils sont 3, femme derrière, l’homme au guidon et l’enfant devant sans casques , jouant du klaxon à gogo, les mendiants, les enfants, les nombreux touristes, les nombreux chats et chiens errants, les vieillards recroquevillés sur leurs jambes le dos collés au mur et regardant les gens passer les deux mains appuyées sur un vieux baton, le regard lointain ou qui vous saluent d’un cordial Salam Alikoum…

Des tables en céramiques et fer forgé colorées et finement travaillées, des coussins confortables, des éclairages doux, tamisés et chaleureux et le gnaoua en musique de fond, des jus d’avocat, d’amande, des fruits frais pressés, des dattes, des figues, des abricots séchés…Un festival de goûts et de couleurs !!! La caverne d’Ali Baba.

Il me semble que je pourrais en parler pendant des heures !Là je vous en fais vraiment un résumé ! Pour moi c’est un vrai choc culturel ! Ca l’était moins pour Lucas apparemment, qui, vivant en Andalousie à Granada est beaucoup plus en contact au quotidien avec la culture orientale.

Un joyeux bordel dans la médina en somme !!! Il faut, je pense, s’armer de beaucoup de patience et d’une assez grande ouverture d’esprit pour s’aventurer dans les médinas où les touristes pullulent.Sinon c’est la crise de nerfs assurée !

Il n’est pas rare non plus sinon obligé de vous perdre dans les souks qui sont un vrai labyrinthe où il y a de tout pour tout le monde ! Pas de panique si vous vous perdez, les locaux dès qu’ils vous voient carte de la ville à la main et regardant autour, sont toujours près à vous renseigner ou même vous accompagner à destination (Bon bien sûr la plupart du temps ils vous font faire un petit arrêt à leur boutique ou au restaurant d’un ami à eux !! lol )

Je me régale de leurs plats sucrés-salés, les multiples tagines, les couscous, le thé à la menthe, les pâtisseries pur sucre, pur miel et amandes ou pistaches, leur pain que je prends bien soin de tremper dans la meilleure huile d’olive qui soit !! Des petits restaus pas chers, surplombant les souks ou les places, me permettant aussi d’observer de mon perchoir le quotidien des marocains.

Je suis également allée à Fès, une ville magnifique, avec des remparts bien conservés, une médina énorme, des souks dans des ruelles en pente. Des gens moins intrusifs qu’à Marrakech.

Ah et il faut que je vous parle aussi du fameux muezzin qui chante des versets ou lance des Allah Wakbar ( Allah est grand) 5 fois par jour, dans les vieux mégaphones qui grésillent, accrochés en haut des minarets des nombreuses mosquées de la ville. Dont une fois à 5H du mat tous les matins et ça dure longteeeeeeemps pour certains ! Quand on n’est pas prévenu comme moi, et surtout quand on n’est pas du tout du matin ça fait drôle !! C’est une sympathique cacophonie. Quand c’est l’appel de la fin de journée, au coucher du soleil et que le ciel s’embrase d’une couleur chaude et dorée, on dirait que la ville se tait. Ambiance mysthique !

C’est en fille seule donc que je voyage au Maroc depuis quelques jours, étant accompagnée de Lucas ces derniers jours, je me faisais moins accostée, mais là je vois nettement la différence. Je ne me ferme pas pour autant. Je reste vigilente mais ouverte aux rencontres.

En général ici, les hommes seulement m’adressent la parole. Avec ma face de berbère, c’était à prévoir que je me ferais appeler ‘’ La Gazelle’’ et me ferais inviter à boire un thé à la menthe ou à manger un tagine tous les 5 mètres...Non je n’exagère vraiment pas !!!Tous les 5 mètres !!!…Des fois c’est un peu pesant, oppressant. C’est pour cela aussi que les moments de solitude et de calme sont amplement appréciés.

Les femmes sont plus réservées et ne viennent pas me parler, je n’arrive pas à décoder leurs regards…Curiosité ? Méfiance ? Pudeur ? Peut-être un peu de tout ça ?!

Les enfants sont très communicatifs, ils disent un gros ‘’bonjouuur’’ dans un large sourire ou font des signes de la main du haut de leurs balcons ou dans les rues quand je les croise.

Je rencontre un gars d’origine touareg à Marrakech, il me parait sympathique et fiable me fiant à mon intuition je le suis. Il m’a accostée parce qu’un gars très bizarre et pas sain commençait à me coller et à me suivre. Le gentil gars du nom de Jawad a débarqué comme un super héros avec son turban de touareg sur la tête (déjà pour moi c’était un peu irréelle comme situation) ! Il me propose de me raccompagner jusqu’à la place Jemma ef Na pour que je sois en sécurité. En parlant avec lui, j’apprends donc qu’il a une boutique avec son oncle et aussi qu’il est en charge de 3 riads que des étrangers ont acheté il y a quelques années et qui lui ont confié la gestion de ces riads en leur absence. Il me les fait visiter. Puis nous allons à sa boutique, quelques membres de sa famille sont là, prenant le thé. Ils m’invitent à les joindre. Je m’assois avec eux et je discute une bonne partie de l’après-midi, trouvant enfin un vrai moment d’échange sans aspect mercantile.

La préparation du thé est un tout un art ! C’est toujours le plus vieux de la place qui prépare de thé, et les verres de thé se servent en partant de la droite de celui qui le prépare. Il y a une première infusion, avec une eau plus trouble, ils appellent ça ‘’l’âme du thé’’ , verre qui ne se boit pas. Après plus le thé ouvrent ses feuilles plus ils relâchent l’amertume, ils ne gardent pas ces premières infusions. Après celles-ci, l’eau devient plus claire et on obtient la vraie saveur du thé. Prendre le thé en le préparant bien peut durer donc facilement une heure et demie, surtout quand on est en bonne compagnie et qu’on parle de la vie, de poésie ou d’histoires du pays comme ça a été le cas avec cette famille qui m’a gentiment invitée à partager de moment qui de mes yeux d’occidentale m’a paru magique ! Enfin, j’ai trouvé ce que j’étais venue chercher au Maroc. Un échange humain avec une culture aux antipodes de la mienne. Le soir venu, j’ai rejoints mon nouvel ami Jawad pour prendre un jus d’orange fraichement pressé et manger du poisson sur la place Jemma Ef Na. Il n’y avait aucun touriste à notre table. Immersion totale. Et quel bonheur de manger avec ses doigts !

Jawad, après m’avoir donné des cours de ‘’comment mettre son chech ( foulard) touareg’’, m’emmène en mobylette dans les ruelles des souks bondées de monde, pour trouver une agence d’excursion pour le désert. Oui au passage on a un peu comment dirais-je heurté un bicycle. Sans gravité, le cycliste en riait même !!! Quand je vous dis que c’est du sport de circuler dans les souks !

et je me suis dit tant qu’à être au Maroc…Autant essayer d’aller passer une nuit dans le désert et voir ces légendaires dunes de sable !

Messages

  • Bonjour.
    J’ai retrouvé dans mes cartons un magnifique foulard touareg que je peine a enfiler.
    Après de veines recherches sur google, le navigateur m’a fait atterrir sur votre article sur votre voyage au Maroc où vous notifiez que vous avez suivis des cours afin de le mettre correctement ^^

    J’aimerai vraiment apprendre ces gestes que je n’arrive pas à découvrir en observant des photos.

    Si vous pouvez me venir en aide, merci de me répondre via ma boite mail que je laisse dans mon commentaire.

    Cordialement, un ami voyageur.

Boite à outils

Rabat
Horaire12:57:31 PM

Maroc - Fiche pays

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub