Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

AfriqueMaroc 

Savoir vivre marocain

lundi 10 mars 2008, par Cyril

Voila quelques règle qui pourront vous aidez au Maroc.

Si vous avez la chance d’être invité chez quelqu’un.

  • Prolonger la pause thé en acceptant plusieurs verres, même si on n’a plus soif.
  • Laisser un petit cadeau plutôt que de l’argent.
  • Ne pas porter une tenue provocante (surtout pour les femmes).
  • Éviter d’aborder certains sujets sensibles comme (la politique, la religion, le roi.)
  • Demander à un marocain des nouvelles de sa femme, ça risquerait de choquer.
  • Si vous êtes invité à prendre un repas traditionnel avec des marocains , on s’installe en général assis par terre. On fait ensuite passer le nécessaire pour se laver les mains et la bouche avant le repas et à la fin. Le repas traditionnel se prend avec la main pour seul ustensile dans le plat commun posée au centre de la table. Le tagine se déguste avec le pain trempé dans la sauce. Depuis quelques années, le couscous est servi avec une fourchette même dans les familles. Vous devez toujours utiliser la main droite pour manger même si vous êtes gaucher.La main gauche, est la main réservée à la toilette, donc c’est considéré comme très mal poli de l’utiliser pour manger. En général les plats marocains sont à base de légumes et réalisés avec très peu de viande. Il serait très inconvenant que vous précipitiez dessus. D’autant qu’on vous la proposera immanquablement. Pour boire, on vous offrira toutes sortes de boissons : à commencer par le thé vert le plus souvent à la menthe. Durant le repas, vous boirez plutôt de l’eau dans un grand verre commun qui passe de main en main. Parfois vos hôtes seront allés acheter des sodas à l’épicerie la plus proche. En règle générale, ils comprendront très bien que vous préfériez boire l’eau minérale de votre bouteille. Vous êtes européen et les européens ont bizarrement les intestins fragiles, ce qui n’étonne plus personne.

Information d’ordre plus général

  • Parfois dans la rue vous verrez des jeunes hommes qui se promènent main dans la main. C’est uniquement un signe d’amitié.

Hammam

  • A l’origine, le hammam est une invention des romains. Ils permettent l’ablution totale conformément au Coran. Les hammams servent également de salles de bains publiques. Ils sont aussi un lieu de rencontres important pour les femmes. Généralement, les hommes se baignent le matin et les femmes l’après-midi : une serviette pendue à la porte de l’établissement indique la présence des femmes. Les horaires sont en principe de 7 h 30 à 11 h et de 18 h à 20 h pour les hommes ; et de 11 h 30 à 17 h pour les femmes. Les bains ferment plus tard les veilles de fête.

Mosquées

  • Si le mot français « mosquée » vient de masdjid, il ne faut pas se méprendre sur le sens de ce terme. Masdjid désigne le lieu où l’on se prosterne (devant Allah). Ce peut être bien sûr la mosquée, mais aussi n’importe quel endroit, pourvu qu’il soit dans un état de propreté et de sacralisation. Le vendredi est le jour du rassemblement (yôm el djamaa) et aussi le jour de la mosquée, puisque c’est là que l’on se rassemble pour la grande prière collective. A vérifier mais en principe l’accès aux mosquées est interdit aux non musulmans au Maroc. Cette interdiction dont l’origine n’est pas le fait de quelques obscurantistes a été instaurée par Lyautey et persiste encore de nos jours à l’inverse d’autres pays musulmans. Vous remarquerez donc au fronton de certain lieux de culte des panneaux " Interdit aux non musulmans ", parfois ce sont des quartiers entiers qui sont condamnés par une barrière de bois en travers de la rue comme à Moulay Idriss, ville sainte longtemps interdite aux occidentaux.

Souk
Le terme souk signifie marché. Il est un élément fondamental de la vie marocaine. Carrefour commercial, c’est aussi l’endroit où régulièrement les gens se rencontrent, se retrouvent. Il existe deux sortes de souks : le marché rural et les centres commerciaux citadins qui sont dénommés plus fréquemment médinas (qui signifie « vieille ville »).

Casbahs
Partout dans le Sud marocain, vous rencontrerez au milieu des palmeraies ces superbes bâtisses fortifiées en terre. À la fois résidence du seigneur et château fort, la casbah joua un rôle fondamental pendant des siècles. Dès que l’envahisseur rôdait, les villageois s’y réfugiaient. Il semble bien que ce type d’habitat relève d’un art typiquement berbère. Les casbahs sont construites sur des fondations de pierre, avec des briques crues faites de terre et de paille, selon un procédé très ancien. La partie haute des murailles est souvent couronnée de merlons en épis. À noter : les parties supérieures des casbahs étaient souvent décorées de motifs géométriques d’inspiration berbère, que l’on retrouve sur les bijoux et sur les tapis. Plusieurs casbahs forment un ksar (« village », au pluriel ksour).

Les riads : Demeures organisées autour d’une cour ou d’un jardin intérieur. Les murs des maisons les plus riches sont décorés avec opulence. Les zelliges (céramique à motifs géométriques) et le plâtre sculpté leur donnent un cachet inimitable.

Liens :


Certain passage cités ont été pris dans (Shergui, les carnets du Maroc)

Boite à outils

Rabat
Horaire13:38:51 PM

Maroc - Fiche pays

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub