Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

EuropeFrance 

Sur le chemin des Cathares - Peyrepertuse

samedi 10 septembre 2005, par Cyril

Retour partie01 partie02 partie03 partie04

Ces 2 forteresses sont en fait très rapprochées (à distance de vue sans jumelles - environ 30 km par la route). Elles n’ont pas subi les assauts destructeurs de Montségur, ayant été reléguées au rang de garnison de “mortes-payes” assez rapidement une fois les Cathares rayés de la carte occitane. Pour avoir fait les 2 visites en temps rapproché, on comprend l’importance stratégique indéniable de ces forteresses disséminées aux 4 coins des sommets pyrénéens…

Peyrepertuse

Si vous voulez du pittoresque, passer par les Gorges de Galamus pour aller à Peyrepertuse et priez pour ne pas croiser un autobus. Par contre, sensation garantie, on peut même faire une petite halte à l’Ermitage du même nom.
Cette itinéraire permet de prendre son temps, de découvrir l’arrière région hors de la Départementale 117. C’était le début de l’été, on a roulé fenêtres ouvertes avec tous les parfums qui s’exhalaient : l’herbe tendre qui n’a pas encore grillée au soleil de juillet, les fleurs nouvelles, les chênes verts…ah ! le bonheur total !...Et là, à la crête d’un sommet se dessinent les contours de Peyrepertuse. Les ruines s’intègrent parfaitement à la roche, si bien qu’il faut plisser les yeux pour la discerner.

Peyrepertuse

Peyrepertuse est bâti en 2 parties sur la crête...désolée ça grimpe encore. Il est encore en assez bon état, notamment l’escalier Saint-Louis, menant au donjon San Jordi dans la seconde partie du château, qui reste dans les annales comme les marches de pierre les plus glissantes qu’il m’ait été données de fouler…accrochez-vous bien à la corde ! Ici, le paysage est plus sec, plus méridional, presque du maquis et de la garrigue. Autant vous dire que ça plombe (Nota bene : penser à prendre de l’eau parce qu’il n’y a rien autour).

J’imagine par temps d’orage, toutes ces citadelles à bout de bras du ciel…Les caprices du temps devaient prendre tout un autre sens…Le paratonnerre n’ayant pas encore été inventé, fallait mieux pas laisser sa baïonnette exposée…

JPEG - 51.6 ko

Cliquer pour grossir

En rejoignant la Départementale 117 vers Maury, vous passez à côté de Quéribus (environ 20-30 min en auto, même en cacahuète…). Les 2 châteaux sont proches de toute façon, autant jumeler les visites !

Quéribus

Et là merveille ! Le chemin d’accès le plus facile, quasiment en ligne droite !
Quéribus est étrange, c’est vraiment 1 unique donjon massif et en état. L’accès à la plateforme sur le toit du donjon est maintenant rénovée et accessible, et la vue est encore à couper le souffle ! On voit Peyrepertuse de l’autre côté….étrange de voir en quelque sorte les 2 visages de la vallée dans un si court laps de temps. Au pied de Quéribus, le village de Cucugnan avec l’histoire de son fameux curé. Des séances de conte y sont proposées.
Au pied de la forteresse, c’est le seul des ruines cathares avec une petite guérite à souvenirs très complète : beaucoup de livres sur la région, la nature et les châteaux cathares…très bien !

Quéribus

Un sentier pédestre vous permet de faire à pied le chemin entre les 2 citadelles. Le site web de Peyrepertuse vous donne les renseignements pratiques à ce sujet.
Après avoir enchaîné 2 visites dans la même journée, nous sommes allées nous poser à Gincla dans un petit gîte à quelques kilomètres de Puilaurens, la citadelle au programme du lendemain…

Puilaurens

Dernier château sur mon plan de route : Puilaurens le plus méridional des châteaux cathares puisqu’il se trouvait alors être quasiment sur la frontière avec l’Aragon (donc hautement convoité !). À ma grande surprise, c’est celui que j’ai préféré. Au creux des montagnes et entouré de forêts (presque du maquis), il est le plus éloigné des constructions modernes et garde une majesté toute féodale.
Il tombe en désuétude en 1609 après le traité des Pyrénées qui repoussait la frontière espagnole à ces limites actuelles, rendant ainsi obsolète sa position tant convoitée…
Encore une p’tite côte à monter et de belles marches taillées dans la roche ! Les ruines sont belles, et on voit de l’autre côté de la cour une ouverture dans les murs, une petite porte qui débouche sur un chemin de ronde (ou ce qu’il en reste), attention il n’y a pas de parapet, le sentier n’est pas vraiment large et la roche est glissante…une belle alchimie pour redescendre illico presto du château par la voie des airs !
Mais quelle n’est la vue qui s’offre sous vos yeux ébahis ! Toujours les cheveux au vent, l’odeur du maquis, des doux gazouillis d’oiseaux et le silence ! Cela permet de récupérer de la petite grimpette qui devient un grand classique pour accéder à ses nids d’aigle.
C’est non sans une petite pointe de regret que nous sommes redescendues et avons repris la route. La Départementale 117 vers Perpignan est bordée de vignobles (Maury par exemple), de platanes et de petits villages, les collines s’arrondissent et s’aplanissent, nous quittons petit à petit les montagnes…

Abbaye de Fontfroide

Sur le chemin du retour, une petite halte s’imposait à l’Abbaye de Fontfroide, fervente antagoniste du mouvement cathare. La boucle était bouclée !
Il y a des visites guidées plusieurs fois par jour, (comptez environ 1h00-1h30) durant lesquelles le guide vous de très belles explications sur des bâtiments, religieux ou non, empreints d’une histoire tragique.

Et voilà…l’escapade est finie…on repart vers Marseille, on ne passe pas loin de Sète, de l’étang de Thau et de Montpellier aussi (allez jeter un œil au récit de Twister à ce sujet…).

Je n’ai pas lu le Da Vinci Code (shame on me !), mais je m’intéresse depuis longtemps aux cathares et à leurs mystères à peine dévoilés. À noter quand même sur un plan gastronomique : vous êtes dans le pays du cassoulet, de la blanquette de Limoux, du Frontignan et des Corbières...

Haut de page

Messages

  • Bonjour,

    Très intéressant et surtout utile pour mon épouse et moi qui planifions un voyage chez les Cathares en juillet prochain. Nous partirons de Toulouse en voiture et espérons couvrir la région Carcassonne,Rennes le Château,Mirepoix,Rennes les Bains, Béziers, Montségur et possiblement Perpignan. Nous nous donnons 10-12 jours en espérant que ce sera suffisant. Nous sommes très curieux et surtout plein de photographies à rapporter au Québec

    Tout conseil nous sera très utile.

    Au plaisir

Boite à outils

Paris
Horaire15:54:22 PM

France - Fiche pays

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub