Voyages Baroude, le site des baroudeurs. Partager pour mieux voyager.

EuropeFrance 

Sur le chemin des cathares

jeudi 3 novembre 2005, par Dominique

Carcassone

Lors de mon dernier et fugace retour au bercail début juin, j’ai pris le temps de m’aventurer quelques jours en Pays Cathare qui, bien que paraissant très proche de ma Provence natale, se trouve en fait à 400 km et en Citroën C2 (alias « la cacahuète »)…ça prend quelques heures, surtout quand le pays commence à devenir montagneux.

Cité de Carcassone

Je m’étais élaboré un petit parcours sympa, car ne disposant que de 4 jours, fallait aller à l’essentiel ! Marseille – Carcassonne – Montségur – Les Corbières. La « cacahuète » a sillonné les Pyrénées méridionales au grand désespoir de ces 2 chevaux ½ de puissance sous le capot…
Ce qu’on désigne comme « Pays Cathare » est la région située en Midi- Pyrénées entre Béziers – Albi – Toulouse - Foix et Perpignan, soit une partie de l’ancienne Occitanie.
Une religion y a pris forme au Xème siècle, fondée sur le dualisme, les croyant - les « bons hommes » et « bonnes femmes » - étaient continents, abstinents, végétariens, non-violents, individuellement pauvres.

Cité de Carcassone

Allant ainsi à l’encontre de la Sainte Église Catholique Romaine et de ces prélats, cette dernière la considéra comme un danger politique et ecclésiastique et la décréta hérétique.
Sous couvert de chasse à l’impie, Rome lança le roi de France à la conquête de cette région.
Cette dernière était encore alors hors du Royaume de France, et stratégiquement positionnée aux frontières de l’Aragon (juste en face de l’Espagne actuelle).

L’Histoire se souvient de la Croisade contre les Albigeois de 1209 à 1229 qui mit à sac le pays, brûlant les hérétiques cathares à tour de bras (20 000 à Béziers, 200 à Montségur, etc.) et éradiquant la religion de cette région.
Il y a eu en Europe d’autres sièges de la religion cathare (Allemagne, Belgique, Italie, etc.), mais aucun n’a autant été marqué au fer rouge de l’inquisition que celui-ci.
De cette tragédie humaine et historique, il nous reste des châteaux, la plupart en ruines, des formidables nids d’aigle d’un autre temps.

1ère étape :

Statue d'un chevalier CathareCarcassonne – la médiévale. Inscrite au patrimoine de L’UNESCO.La région de Carcassonne est occupée depuis l’Age de Fer, même si l’emplacement exact du site a un peu bougé au fil du temps. Oppidum à l’époque romaine, la ville de Carcaso passe aux mains des Wisigoths vers 500 a.d JC et tombe sous la domination des Arabes au VIIIème siècle. Elle est reconquise en 759 par Pépin le Bref (histoire de la « Dame Carcasse qui sonne »), l’administration de la Cité est transmise alors à l’autorité comtale de familles de nobles lignées. La plus connue étant celle des Trencavel reliée à la tragédie des Cathares et de la Croisades contres les Albigeois (1200-1229). Une fois les hérétiques chassés de la cité, Carcassonne revient au Royaume de France capétien. Les chantiers de reconstruction qui vont se succéder, modifient alors drastiquement la physionomie de la Citadelle, l’adaptant aux nouvelles techniques de guerre.

Cité de Carcassone

Écu CathareL’architecte passionné Viollet-Le-Duc restaurera au XIXème la Citadelle tombée peu à peu en ruines, telle que nous la connaissons aujourd’hui.
Je n’ai pas pu m’empêcher de penser au film « les Visiteurs » en voyant de loin se dessiner les contours de la Citadelle médiévale…Ses dimensions sont assez impressionnantes. Inutile de préciser que des cars entiers de Japonais y font halte dans leur périple européen et j’imagine sans peine que cela doit leur sembler très exotique.

Cité de Carcassone

Croix CathareJ’ai été moi-même assez impressionnée de me retrouver dans l’enceinte de la forteresse avec son…km de chemin de ronde, notre guide nous délectant d’anecdotes et de faits historiques chevaleresques. À savoir que la visite guidée ne nous mène que sur 1/3 de sa longueur (ouh, là là ! ça en fait quand même des pas !).
Un petit peu déçue d’apprendre qu’en fait, ce qui semble une forteresse imprenable au Moyen-Âge, s’est retrouvée obsolète au XVème siècle avec l’apparition des canons. En effet, les murs de Carcassonne font 2 à 3 mètre d’épaisseur suffisamment épais pour résister aux attaques des trébuchets mais pas à celles des canons (7 à 8 mètres requis !)…

Cité de Carcassone

Après la visite, le guide vous laissera vous promener à loisir dans la Citadelle avec ses plusieurs niveaux d’enceintes, mais attention la balade peut être longue et venteuse ! (indice : ce n’est pas en vain que vous voyez les éoliennes au loin sur les collines…pays de la tramontane).

Cité de Carcassone

À noter : en juillet et en août, des spectacles médiévaux sont organisés dans l’enceinte, le feu d’artifice du 14 juillet est un évènement très prisé (faut s’y prendre à l’avance pour réserver !).

Cité de Carcassone

En sortant de Carcassonne, direction Mirepoix par la petite route de Fanjeaux (enfin des routes qui tournent !)
La petite halte dans Mirepoix n’était pas prévue (y a des pauses café qui s’imposent d’elles-mêmes dans la matinée après une nuit au F1 !), mais quelle belle découverte !
Bon c’est tout p’tit, vous ne pouvez pas manquez la place principale qui a gardé tout son cachet médiéval avec ses poutres en bois sculptées qui courent le long des arches.

J’ai été moi-même assez impressionnée de me retrouver dans l’enceinte de la forteresse avec son…km de chemin de ronde, notre guide nous délectant d’anecdotes et de faits historiques chevaleresques. À savoir que la visite guidée ne nous mène que sur 1/3 de sa longueur (ouh, là là ! ça en fait quand même des pas !).
Un petit peu déçue d’apprendre qu’en fait, ce qui semble une forteresse imprenable au Moyen-Âge, s’est retrouvée obsolète au XVème siècle avec l’apparition des canons. En effet, les murs de Carcassonne font 2 à 3 mètre d’épaisseur suffisamment épais pour résister aux attaques des trébuchets mais pas à celles des canons (7 à 8 mètres requis !)…

Après la visite, le guide vous laissera vous promener à loisir dans la Citadelle avec ses plusieurs niveaux d’enceintes, mais attention la balade peut être longue et venteuse ! (indice : ce n’est pas en vain que vous voyez les éoliennes au loin sur les collines…pays de la tramontane).

À noter : en juillet et en août, des spectacles médiévaux sont organisés dans l’enceinte, le feu d’artifice du 14 juillet est un évènement très prisé (faut s’y prendre à l’avance pour réserver !).

En sortant de Carcassonne, direction Mirepoix par la petite route de Fanjeaux (enfin des routes qui tournent !)
La petite halte dans Mirepoix n’était pas prévue (y a des pauses café qui s’imposent d’elles-mêmes dans la matinée après une nuit au F1 !), mais quelle belle découverte !
Bon c’est tout p’tit, vous ne pouvez pas manquez la place principale qui a gardé tout son cachet médiéval avec ses poutres en bois sculptées qui courent le long des arches.

Une belle cathédrale Saint-Maurice qui sent la poussière (médiévale aussi ?) et la cire chaude…et là niché au creux des arcades, un petit salon de thé – a real english tea room – tenu par 2 hollandaises absolument charmantes fraîchement débarquées dans le sud de la France après avoir vécu longtemps en Angleterre.
Surprise de trouver des scones et du gâteau aux carottes en pays cathare ! Vive l’Europe…

Cité de Carcassone

Mirepoix a joué un rôle prépondérant dans le catharisme local notamment dans la reconstruction du Château de Montségur en 1204, site qui sera la prochaine étape sur ma route.
Coming soon : la suite des tribulations de la cacahuète dans le tome II, le retour en Pays Cathare…de Montségur à Puilaurens.

Suite, chateaux de Montségur, Quéribus, et Peyrepertuse

Liens utiles :


Boite à outils

Paris
Horaire05:57:40 AM

France - Fiche pays

  • Europe
  • Europe

  • Afrique
  • Afrique

  • Amèrique du N.
  • Amérique du Nord

  • Amèrique C.
  • Amérique Central

  • Amèrique du S.
  • Amérique du Sud

  • Asie P.O.
  • Asie Proche Orient

  • Asie M.O.
  • Asie Moyen Orient

  • Asie E.O.
  • Asie Extrème Orient

  • Océanie
  • Océanie

VB pratique

Espace Pub